Ours brun – AVES France

ours brun

© Fotolia.com : Randy Harris

L’ours brun d’Europe
(ursus arctos arctos)

  • Taille : 1,70 à 2,50 mètres
  • Hauteur moyenne au garrot : 90 à 110 cm
  • Poids à la naissance : 300 à 500 grammes
  • Hauteur moyenne debout : 3 mètres
  • Poids à l’âge d’un an : 15 kg
  • Poids de l’adulte : 120 à 280 Kg selon le sexe et les régions. L’ours brun d’Europe est plus petit que le grizzli ou que l’ours du Kamchatka, en Sibérie, dont certains individus peuvent atteindre 700 Kg.
  • Couleur : brun, beige ou noir
  • Sens : les sens les plus développés de l’Ours brun, sont l’ouïe et surtout l’odorat.
  • Alimentation : fruits, miel, insectes, végétaux et viande. Bien qu’omnivore, l’ours est un opportuniste : il se nourrit de ce qui est le plus abondant dans la région où il vit.
  • Statut (IUCN) : Non concerné. L’espèce n’est pas menacée à l’échelle mondiale. Pourtant, l’ours brun est en voie de disparition dans certains pays d’Europe et l’espèce est même localement éteinte.
  • Durée de vie : 25 à 30 ans.

Commandez vos bracelets dans la boutique Bearz

Mise à jour du 22 août 2019 :
187 bracelets ours brun vendus – montant collecté 935 €

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Association partenaire : AVES France

AFC’est l’association AVES France qui recevra 5€ pour chaque bracelet Ours brun vendu. AVES France, association de protection de la nature et de la faune sauvage fondée en 2005, a participé financièrement à plusieurs sauvetages d’ours bruns depuis sa création.

AVES France a notamment contribué au sauvetage de l’ours Miljen en Serbie, plus récemment à celui de l’ours Bruno en Italie. AVES France a également soutenu le sanctuaire pour les ours de Zarnesti, en Roumanie.

Les sommes récoltées nous permettront de contribuer à nouveau à des sauvetages d’ours, mais également de participer à des projets visant à faire accepter l’ours par ceux avec qui il partage un territoire.

AVES France lutte également contre les spectacles de montreurs d’ours.

Ours à collier – Animals Asia

Ours à collier

© Fotolia.com – Iglira

L’ours à collier
(Ursus thibetanus)

    • Autres noms : ours noir d’Asie, ours de lune
    • Taille : 2 m
    • Poids : de 50 à 200 kg
    • Poids à la naissance : 220 g
    • Accouplements : avril à juin (vérifier). La femelle est sexuellement mature vers 3 à 4 ans. Les petits naissent entre décembre et mars.
    • Nourriture : il est essentiellement végétarien (noix, glands, fruits…) mais mange également des insectes, de petits mammifères, des oiseaux, des carcasses, des agneaux, des veaux, des poneys…
    • Spécificités : tâche blanche en forme de croissant sur le poitrail. Poils courts et lisses, sauf sur les épaules et le cou où ils sont longs, ce qui lui vaut le nom d’ours à collier.
    • Lieu de vie : partie nord de l’Asie, de l’Iran aux îles septentrionales du Japon, en passant par le Tibet, la Mandchourie, la Birmanie et le Laos.
    • Nombre d’individus : pas d’estimation fiable
    • Espérance de vie : 20 ans

Commandez vos bracelets dans la boutique Bearz

Mise à jour du 22 août 2019 :
141 bracelets ours à collier vendus – montant collecté 833,80 €

Association partenaire : Animals Asia pour la lutte contre les fermes à ours

ban_ani_aafr

Chaque bracelet Bearz Ours à collier vendu permet à Animals Asia de recevoir 5€ pour financer ses actions contre les fermes à ours, exploités en Asie pour leur bile.

Une fondation unique au monde pour en finir avec l’enfer des « fermes à bile »

© Fondation Animals Asia

Animals Asia a été créée par Jill Robinson en 1998 et a acquis une notoriété internationale par l’ampleur de ses actions auprès des ours notamment, mais également en attirant l’attention des autorités et des populations sur le sort cruel des chats et des chiens. Jill Robinson est mondialement reconnue comme le premier expert de l’industrie de la bile d’ours, après avoir fait campagne contre elle depuis 1993.

Animals Asia lutte pour mettre fin à la pratique barbare du commerce de la bile d’ours et pour améliorer le bien-être des animaux en Chine et au Vietnam. Nous favorisons la compassion et le respect pour tous les animaux et nous travaillons pour apporter des changements à long terme.

NOTRE TRAVAIL : en finir avec le commerce de la bile d’ours

  • Animals Asia travaille pour mettre fin à la barbarie du commerce de la bile d’ours, qui concerne plus de 10.000 ours – principalement des ours Lune, torturés dans des fermes de bile en Chine, et environ 2400 au Vietnam.
  • Animals Asia travaille à mettre fin au commerce des chiens et des chats pour la nourriture en Chine, et milite pour améliorer le bien-être des animaux de compagnie et pour promouvoir la gestion de la population animale.
  • Animals Asia a mis en place une campagne pour en finir avec les pratiques abusives des animaux dans les zoos et parcs animaliers en Chine, et collabore étroitement avec les autorités administratives pour améliorer la gestion des animaux et accroître la sensibilisation aux besoins en matière de bien-être des animaux en captivité.

ANIMALS ASIA FRANCE : un groupe de soutien ambitieux et dynamique

L’association Animals Asia France se fixe pour objectifs de relayer les actions en faveur des ours en Asie, exploités pour leur bile dans de véritables lieux de torture, mais également de venir en aide aux chiens et aux chats d’Asie réduits à être des objets de consommation.

Nous souhaitons informer le public français de la condition animale en Asie et susciter un mouvement de compassion propre à faire changer les mentalités.

Nous nous inscrivons pleinement dans la ligne éditoriale de la fondation : respect des peuples et de leur culture, collaboration avec les autorités gouvernementales, partage des connaissances et des compétences en éthologie et protection animale.

Le groupe a été créé en 2011 et compte plus de 120 adhérents aujourd’hui répartis sur l’ensemble du territoire français.

Nous sommes collecteurs de fonds pour la fondation.

CONTACTS
Michèle Jung responsable du groupe français : 06 19 02 60 19
http://www.animalsasiafrance.fr
http://www.facebook.com/pages/Animals-Asia-groupe-de-soutien-France
Le site de la fondation : http://www.animalsasia.org

Ours à lunettes – Andean Bear Foundation

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

Ours à lunettes © C. CORET

L’ours à lunettes
(Tremarctos ornatus)

  • Taille : de 1,30 à 1,90 m
  • Hauteur au garrot : 75 cm
  • Poids : de 70 à 175 kg
  • Poids à la naissance : 300 à 500 g
  • Accouplements : La femelle est mature à l’âge de 4 ans. L’accouplement se déroule d’avril à juin et les petits naissent de novembre à février.
  • Nourriture : fruits, cane à sucre, et beaucoup d’autres végétaux. La viande (petits rongeurs, oiseaux, insectes…) ne représentent que 5 % de son alimentation
  • Spécificités : fourrure noire ou brun foncé assez longue. Il a des tâches jaunes ou blanches autour des yeux, de son museau, et parfois sur le front, les joues et la gorge. Chaque ours a des dessins différents mais ils restent identiques pendant toute sa vie.
  • Lieu de vie : Andes, du Chili à la Colombie et au Vénézuela
  • Estimation du nombre d’individus restant : quelques milliers, non fiable
  • Statut (IUCN) : vulnérable
  • Espérance de vie : 25 ans

Commandez vos bracelets dans la boutique Bearz

Mise à jour du 22 août 2019 :
78 bracelets ours à lunettes vendus – montant collecté 844 €

Association partenaire : Andean Bear Foundation

AVES France soutient Andean Bear Foundation, basée en Equateur, depuis plusieurs années. ABF recueille des oursons à lunettes orphelins et les réintroduits dans leur milieu naturel en leur faisant suivre un processus de réhabilitation qui leur permet d’apprendre à se débrouiller seul (en remplacement de leur mère).

Andean Bear Foundation travaille également avec les communautés locales pour aider les équatoriens à vivre avec les ours. Elle réalise aussi des études de terrain pour apprendre à mieux connaître les ours et les tapirs.

L’Equateur fait face actuellement à de grands changements : les forêts sont coupées pour l’industrie de l’huile de palme et de pétrole, les animaux sauvages sont chassés par des braconniers et par les agriculteurs qui accusent les ours de détruire les cultures.

Ces dix dernières années, 8 oursons orphelins qui ont été sauvés grâce aux efforts d’Andean Bear Foundation et du Ministère de l’Environnement. Malheureusement, le sauvetage de ces orphelins a été provoqué par le braconnage. La mère tuée, les braconniers laissent les petits livrés à eux même, destinés à mourir en l’absence des soins maternels dont ils ont besoin pour survivre.

La fréquence des conflits entre faune sauvage et humains et le trafic illégal d’oursons augmentent rapidement en Equateur. La perte d’habitat en est la cause principale, les forêts se transformant en zones agricoles. Il est important d’agir rapidement pour sauver cette espèce menacée de disparition.

Andean Bear Foundation, avec le soutien d’AVES France, s’efforce de contrer ces situations de conflits et protège l’ours à lunettes et leur habitat. Ils surveillent les ours sauvages et réintroduits par l’observation directe et par l’utilisation d’équipements radio-pistage. L’objectif est d’améliorer la compréhension de leurs mœurs en recueillant des données sur leurs exigences environnementales. Ce centre met en place des sauvetages, des réhabilitations et réintroductions d’oursons dans leur milieu naturel afin de leur donner une seconde chance.

La réhabilitation permet à l’ourson d’apprendre ce que sa mère n’a eu le temps de lui enseigner pour sa survie. A l’issue de la réhabilitation, si l’état physique et psychologique de l’animal sont jugés satisfaisants, l’ourson peut alors bénéficier d’un programme de réintroduction et revenir à ses racines sauvages.

Sur les dix dernières années, les réhabilitations et réintroductions d’Andean Bear Foundation ont connu un résultat de 100 % de réussite.

L’ours à lunettes est le seul ours présent en Amérique du Sud. Il doit son nom aux marques claires autour de ses yeux. Il vit à haute altitude dans les Andes. Ils ont un véritable rôle écologique puisqu’ils participent à la régénération des forêts : ils dispersent les graines qui se trouvent dans la nourriture qu’ils consomment.

Cette espèce d’ours est l’une des plus rares et menacées au monde, car elle est victime de la déforestation massive pour l’implantation de terres agricoles. De plus, les ours à lunettes sont chassés pour leur viande, particulièrement appréciée au nord du Pérou, mais également pour leur fourrure, leur bile et leur graisse, utilisées en médecine traditionnelle. Les ours s’alimentaient parfois du maïs des paysans et ceux-ci pensaient qu’il s’attaquait à leur bétail, mais sans apporter de témoignage évident. Depuis, les pressions sur les ours ont augmenté : on les soupçonne d’attaques de tapirs et de vaches. Des pesticides spéciaux sont utilisés pour éloigner les ours.

C’est pourtant un animal au régime alimentaire presque exclusivement végétarien. La femelle est mature à l’âge de 4 ans. L’accouplement se déroule d’avril à juin et les petits naissent de novembre à février. Les mâles peuvent peser de 100 à 175 kg, les femelles rarement plus de 70 kg.

Cet ours est nocturne et crépusculaire. Il mange des baies, de l’herbe, de la canne à sucre, du maïs, des petits mammifères… En saison sèche, il se contente d’écorces. Il grimpe facilement aux arbres (jusqu’à 15 m), aidé par des griffes particulièrement adaptées et peut rester plusieurs jours dans le même arbre. Il y construit des nids de branches.